8 sept. 2000

Dernière ballade à COLMAR

Hello! le monde, il fait super beau aujourd'hui, certains thermomètres indiquent cette après-midi 24 degrés et d'autres 28, je soupçonne que certains soit payés par le syndicat d'initiative pour en rajouter. En tout cas le ciel est super bleu pour notre départ ce soir à 21H30 et il indique de la chaleur pour le week end dans le sud alors rouler jeunesse c'est parti! Ce matin on a fait un peu d'internet et après déjeuner on est descendu au centre de ville de Colmar pour vous faire encore partager quelques photos de la ville.

La place de la gare super!, on peut pas tout voir mais elle a une particularité c'est qu'elle est construite en forme de locomotive à vapeur avec un bâtiment qui fait office de wagon à charbon

L'entrée de la préfecture de Colmar, le parc qui y accède est magnifique

Le centre ville cette après-midi il y avait du monde les toits sont très en pente c'est pour que la neige glisse et ne s'accumule pas sur les toits à cause du poids.

J'ai craqué et j'ai photographiée la super pâtisserie, cette a-m les gâteaux étaient... hummmm!!!

Vue du musée UNTERLINDEN (ancien couvent, un des plus grands musés de France)

Place RAPP, sur cette place il y a maintenant une fontaine de jets d'eau qui évoluent au rythme de la musique

La musique est diffusée par des HP qui sont derrières las palissades vertes. C'est super sympa!!!

Pour faire la liaison entre cette place et la préfecture il y a encore une fontaine dans le parc du champ de Mars.Ce parc est magnifique.On y trouve un Hotel Mercure.

7 sept. 2000

Strasbourg

Bonjour à vous tous, nous voilà sur "le pont" vers 11 heures pour prendre la direction de la gare SNCF afin de prendre le train pour Strasbourg. Une fois à la gare, on voit qu'un train venant de Cerbère à 4 heures de retard, joli score!!! Le notre est bien à l'heure et c'est un TER 200, ce qui veut dire qu'il circule entre Colmar et Strasbourg à 200 kilomètres/heure et je peux vous dire que cela décoiffe. 13 heures, nous voilà à Strasbourg, nous prenons la direction de la place Kleber et faisons un saut à la FNAC avant d'aller déjeuner au Flunch. Et c'est là que se situe mon premier coup de gueule des vacances. Ils sont nuls dans cette caf, pas aimables, tu attends aux entrées, à la caisse, pour avoir ta viande et pour finir pour te servir les légumes. A propos de légumes, ils étaient froids et le steak haché était cramé, j'ai rien mangé, du coup 35 francs pour boire 33cl d'eau c'est beaucoup. Ils ne me reverront pas chez eux, alors quand vous voyez Flunch passez votre chemin!!!!
Après déjeuner ballade à la petite-France, tour de la cathédrale, beaucoup de monde mais moins que le samedi quand on descendait avec Olivier quand il habitait encore Colmar. On s'arrête boire un coup, il faut bien recharger les batteries et puis manger un peu car depuis hier soir j'ai rien dans le ventre. Retour à la gare, 200 à l'heure arrivée Colmar, courses au Match et enfin maison, enlever chaussures, les pieds fument!!! Bon maintenant on va se reposer jusqu'à demain et demain soir c'est départ pour Cannes et de nouvelles aventures!






6 sept. 2000

Ballade en ville

Hier soir soirée Pizza, on a appelé Domino Pizza et hop! 30 minutes plus tard un mignon petit gars sonne à la porte, c'est prêt, bon, chaud, mais faut payer!!!
Ce matin petit rythme, on a réussi à prendre la douche vers midi, on est parti faire les courses alors que les gens étaient à table et on a mangé quand ils sont partis à l'école et au boulot. A 15 heures on est parti en ville comme les vieux et les touristes (supers références!). Je vais mettre en ligne les photos prisent aujourd'hui avec l'aide d'Olivier pour les commentaires:








5 sept. 2000

Direction le nouveau CORA

Un réveil d'enfer, une tête pas possible, une humeur de vieux chien après une averse, vous n'avez rien manqué de cette matinée. Une douche histoire de me remettre les idées en place et cela semble aller mieux. Nous partons à pieds direction la gare pour prendre le bus à destination de Cora Houssen et c'est pas la porte à côté!!! A l'entrée de Cora on dirait la Pologne car tout le monde fait la queue pour obtenir un peu de carburant, cela semble être le dernier endroit ou à Colmar on peut se procurer de l'essence. Heureusement que nous sommes venus par le train!!! Au fait c'est le nouveau CORA oui comme dans les pubs, Olivier n'y a pas travaillé, il a quitté Colmar avant le déménagement, cela n'empêche pas qu'à son arrivée à l'entrèe du magasin il a presque provoqué une émeute, toutes les caissières venant lui faire la bise, là demandant des nouvelles, là encore le suppliant de revenir travailler avec elles, je savais qu'il avait du charme mais à ce point!!!

Je réussis à écarter ces furies et nous faisons le tour du proprio, magasin sympa, du monde pas trop, beaucoup de produit avec une proportion plus importante de charcuterie que part chez nous!!! Tout cela me donne faim direction la cafet, pas beaucoup de monde super sympa bon! tout va bien! Et le bus est là il faut y aller car cette après midi nous allons au tribunal rien de grave des papiers pour le Pacs, ensuite c'est le tour de la mairie, il y a un peuple tous les momes veulent des fiches d'état civil. Moi j'ai encore une petite faim si on allait à cette belle patisserie, mais la terasse est squattée par le grosses femmes allemandes qui se gavent de gateaux à la crème.



4 sept. 2000

Direction Thannenkirch

La journée a bien débuté, avec du soleil, mais quand je suis descendu chercher les croissants, il faisait frais, on voit bien qu'on est proche des montagnes. Le petit-déj pris, passage par la douche pour se faire beau (oui c'est encore possible!). Connecxion pour récupérer le courrier en attente, et là je cumule les scores, il y en a 73 en attentes, comme je ne me suis pas désabonné des mailing-lists, je ne suis pas étonné, heureusement qu'ils vont dans leurs cases respectives. J'expédie les photos et le texte sur le serveur et vous adresse le mail. Oui c'est pas le tout, il faudrait que je m’agite car il est 11H30 et il nous faut rejoindre la gare pour prendre le train à destination de Ribeauvillé.

C'est un vieux, voir même un très vieux train, dans lequel nous montons et au démarrage, on se demande s'il ne va pas falloir descendre pousser. La fumée qui en sort est blanche (donc le Pape est élu!) donc rien à voir avec la publicité des TER (Train Express Régionaux) qu'on voit en ce moment à la télé, nous sommes 4 passagers dans la voiture et 10 secondes après le départ la contrôleuse veut voir nos billets, elle doit pas avoir trop de boulot!Nous sommes pris en charge à notre arrivée par la sœur à Olivier, direction la montagne!!! Ca tourne!!! Visite de sa maison, super!!! ils ont bien bossé (c'est de la rénovation) mais il en reste encore (cela me renvoie l'image des parpaings qui m'attendent dans le jardin!) c'est également une journée importante car c'est la rentrée des classes pour la + jeune.Conversation, apéro, manger, causer, arrivée de la maman d'Olivier, café (pas de tarte!!!, comprendra qui pourra!!!), bon maintenant une petit ballade pour la digestion, ha! quelques gouttes de pluie, je prends quand même ma veste, Olivier! on fera des photos au retour, ouioui!!! Les quelques gouttes se transforment en beaucoup de gouttes et c'est l'averse non! non! car cela ne s'arrête pas, donc pas de photos et on rentre rapidement à la maison. La montre tourne et le train n'attend pas, nous redescendons vers la gare sous la pluie avec les virages, la sœur d'Olivier indique qu'il faut prendre un peu de temps de réserve car des fois des touristes descendent doucement en voiture, heureusement qu'elle ne m'a jamais vu conduire, on aurait raté le train!!!Retour Colmar dans la soirée, le temps est moyen, pas trop chaud (je suis en short!) et ici le soleil (quand on le voit) se couche plus tôt que chez nous (environ une heure plus tôt). Retour à l'appart après avoir fait quelques provisions (pas de carburant car toutes les stations sont vides, heureusement on est en train!) mais d'un autre carburant!!! celui qui donne les oreilles rouges!!!Après cette bonne journée, le lit est le bienvenue, désolé mais du coup pas de photos alors à demain!!!

3 sept. 2000

Il Pleut

Bon il pleut, il pleut et il pleut encore, sympa pour un début de vacances, mais on a encore bon espoir de voir le soleil il n'est que 10 heures du matin!!! On va chercher les croissants et le journal à côté de l'ancient appart à Olivier. Vers 14 (toujours avec la pluie on descend en ville (Colmar) pour déjeuner à la cafet, puis ballade dans les rues de la vielle ville où la langue la plus entendue est l'Allemand. Au détour d'une terrasse j'entends "Olivier!", c'est son frère qui finit son travail et nous invite à passer chez lui pour voir son fils Victor, petit monstre de cinq ans que je préfère voir chez autres plutot que d'avoir à m'en occuper. On rentre en voiture à l'appart, soirée tranquille avec notre hotesse. Rendez vous est pris par téléphone pour demain on poursuit en famille avec les visites, ce sera la soeur et la maman à Olivier que nous visiterons.
En attendant voici quelques photos de Colmar.








2 sept. 2000

Monde des Vacances

Il Il est 09h30 sonnante, quand Annie (notre voisine) a garé sa voiture devant la maison. Comme d'habitude, j'avais le stress des "grands départs"et j'ai eu du mal à quitter notre "petit nid d'amour!". Mais une fois la clef tournée dans la serrure je ne m'en fais plus du tout car quand c'est parti, c'est parti!!! La gare de La Mothe Achard était bien vide, le train lui a l'heure, et direction Nantes pour notre premier changement. On voit bien que c'est encore un week-end de retour de vacances car il n'y a plus de place assise. A Nantes le TGV arrivant du Croisic et a destination de Paris est pris s'assaut. On trouve nos places en délogeant un couple qui s'était planté de réservation. Avant Angers un petit tour au bar pour prendre un café, puis le temps d'avaller un casse-croute et nous voilà déjà à Paris.Il faut jouer des coudes pour arriver à obtenir des billets de métro et direction gare de l'Est. A la sortie du métro c'est la cata, il flotte un max et on a juste le temps de traverser la cour de la gare pour trouver un bistro. Mon premier coup de gueule c'est le prix de deux bière 51Francs et bien c'est moins cher sur le remblai des Sables. Il est déjà temps de rejoindre le train qui part pour Colmar, c'est super on a un compartiment pour nous deux et on prend nos aises. Cinq heures c'est le temps qu'il me faut pour avaler un livre et nous arrivons à Colmar.Nos amis sont là pour nous prendre en charge, bises etc... c'est l'heure de l'appéro (et oui c'est les vacances) puis le dîner. Minuit mes yeux font le coup de la panne alors hop au lit et à demain.
Quelques photos, la première Olivier studieux dans le train à lire "Capital", il doit chercher un placement.
Les deux autres, la maitresse de maison qui nous acceuille avec son fils.